Nouvelles

FBYoutubeinstragram
Retour aux nouvelles

Mission accomplie pour les gymnastes québécoises à l’International Gymnix

11 mars à 19:00

Après avoir remporté l’or au concours multiple et à l’épreuve par équipe de la Coupe internationale junior, Zoé Allaire-Bourgie a poursuivi sa lancée aux finales par engin de l’International Gymnix. La Montréalaise a ajouté à sa collection une médaille d’or et une médaille d’argent. Les Québécoises Mia St-Pierre et Victoria Woo sont aussi montées sur le podium dimanche.

Zoé Allaire-Bourgie (Gymnix)

Âgée de seulement 13 ans, Zoé Allaire-Bourgie a décroché la victoire à la poutre et a fini deuxième aux barres asymétriques chez les juniors.

« C’est au-delà de mes attentes. Quatre médailles internationales cette fin de semaine je suis vraiment contente, c’est incroyable. Je n’avais pas vraiment d’objectif de médailles, mais j’ai fait mon travail et ç’a fonctionné », a mentionné celle qui avait aussi décroché le bronze à l’épreuve par équipe aux côtés des Canadiennes samedi soir en plus de l’or au concours multiple.

« Je suis vraiment fière de moi. Ça fait longtemps que je n’avais pas de compétitions sans chute et j’ai réussi deux jours de suite. C’est vraiment un accomplissement pour moi. »

La membre du club Gymnix, qui avait déjà dominé la qualification à la poutre samedi soir, a de nouveau été imbattable à cet appareil dimanche après-midi. Allaire-Bourgie a totalisé 13,700 points pour devancer l’Italienne Elisa Iorio (13,050) et la Japonaise Chiaki Hatakeda (13,000).

« C’est vraiment significatif. Ça prouve que je suis assez stable à cet engin. Je suis vraiment fière de moi ! », a souligné la principale intéressée.

Aux barres asymétriques, seule la Russe Elena Gerasimova (13,700) a été meilleure que la Québécoise qui a terminé au deuxième rang avec 13,400 points, à égalité avec une autre Russe, Viktorria Listunova.

« Je n’ai pas fait ma routine prévue. J’ai changé ma sortie, avec un niveau de difficulté moins élevé, mais j’ai été propre dans tous mes éléments ce qui m’a permis de monter sur le podium », a analysé Allaire-Bourgie.

La gymnaste avait un programme chargé dimanche puisqu’elle participait aussi aux finales au saut et au sol où elle a respectivement terminé quatrième et cinquième.

Prête à passer à la prochaine étape, Allaire-Bourgie poursuivra son travail quotidien pour conserver sa stabilité et avoir une bonne préparation mentale. « Je veux aussi éventuellement augmenter mon niveau de difficulté », a-t-elle affirmé.

Deux autres médailles pour Victoria Woo

Du côté du Challenge Gymnix, Victoria Woo, déjà médaillée d’argent du concours multiple, a mis la main sur deux médailles de bronze.

Un peu plus nerveuse que lors des qualifications de vendredi, Woo n’a rien laissé paraître au sol et aux barres asymétriques et est montée deux fois sur la troisième marche du podium.

Victoria Woo (Gym-Richelieu), crédit photo: Antoine Saito

« Je suis vraiment contente de mes routines. Je ne sais pas pourquoi je me sentais plus nerveuse, mais je me suis bien reprise », a mentionné en riant la Brossardoise qui a aussi fini dixième à la poutre.

La représentante du club Gym-Richelieu s’est dite surtout satisfaite de sa performance globale cette semaine à Montréal. « Je suis vraiment contente d’avoir été constante, surtout après la dernière année où ça avait été plus difficile. Ça me remet vraiment en confiance pour la suite. »

Également en action dans les finales du Challenge Gymnix, Mia St-Pierre n’est, elle non plus, pas repartie les mains vides puisqu’elle a remporté le bronze au saut. L’athlète de Mercier a reçu 13,400 points de la part des juges. La Canadienne Shallon Olsen (14,475) et l’Argentine Martina Dominici (14,125) ont ravi les deux premières places.

Mia St-Pierre (Gym-Fly), crédit photo: Antoine Saito

Sa coéquipière chez Gym-Fly Laurie-Lou Vézina a, pour sa part, fini cinquième au sol.

Nombre record de participantes

Le rideau est tombé dimanche, sur l’édition 2018 de l’International Gymnix. Depuis jeudi, ce sont plus de 1000 gymnastes, un nombre record, qui ont foulé le plateau de compétition du Complexe sportif Claude-Robillard.

En plus de réunir des athlètes des quatre coins du Canada, une dizaine de pays étaient représentés cette année, dont plusieurs puissances mondiales en gymnastique, entre autres les États-Unis, la Russie, le Japon et la France.

À propos de l’International Gymnix

L’International Gymnix est une compétition de gymnastique artistique féminine unique au Canada qui donne la chance aux athlètes du pays de se mesurer à l’élite mondiale. En 1995, un second volet a été créé afin d’accueillir les catégories provinciales et nationales : la CLASSIQUE GYMNIX.

Pour obtenir plus d’informations sur l’horaire de l’événement et les athlètes en compétition, visitez internationalgymnix.ca, Facebook, Twitter et Instagram.

-30-

Pour information : Anne-Maud Jan Viau, International Gymnix, 514 652-5559, am.janviau@gymnix.ca

Relations médias : Arielle Mathieu, 514 260-4372, amathieu@octanestrategies.com

Message
Ok
X

Connexion

X

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Entrez votre courriel dans le champ ci-dessous et nous vous enverrons un rappel de votre mot de passe.